Culture & Réligion

La promotion du brassage culturel à travers le concours « connais-tu mon beau pays ? »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m’enrichis ». Les organisateurs du concours national dénommé « Connais-tu mon beau pays ? » ont voulu faire de cet adage une réalité. Ainsi donc, l’objectif du concours lancé ce matin à Lomé est de promouvoir la culture togolaise à travers ses multiples danses, en vulgarisant en arrière plan le message de la réconciliation et de l’unité.

Ce concours, qui est à sa première édition, est initié par l’Association Vision Togo et ses partenaires. Ce sera un rendez-vous national annuel des danses traditionnelles en vue de la promotion des rythmes authentiquement togolais. Dans son allocution de lancement, le président d’organisation dudit concours, Elom Koukou Efoui a mis en relief la connaissance de l’autre, gage de développement.

Cette manifestation culturelle verra la participation de différents groupes organisés des cinq régions du Togo. De ce fait, la diversité culturelle, loin d’être une source de division, est plutôt un trésor immense pour les fils et filles du Togo. « C’est en connaissant mieux l’autre qu’on se rendra bien compte que nous avons des similitudes, des valeurs communes et que nos points de différenciations constituent une inestimable richesse. Connaître l’autre induit inévitablement son acceptation », a ajouté Elom Kokou Efoui.

Après la phase de présélection, deux meilleurs groupes seront retenus dans chaque région pour la finale qui aura lieu à Kara en avril prochain. A cette dernière étape, chaque groupe retenu devra présenter une danse de sa région et une des quatre régions restantes. C’est donc sur la base de cette connaissance approfondie de toutes les cultures du Togo que le choix sera fait.

Les lauréats à l’issue de cette compétition partiront « avec des trophées et des enveloppes », a souligné Elom Kokou Efoui, Président du comité d’organisation.

Commentaire d'article

Umalis