Diaspora

Solidarité Togolaise au Liban : « Nous voulons un consulat du Togo au Liban »

slt

A sa première rencontre, le bureau du STL a dressé le bilan de l’année 2016 mais a également fixé des objectifs pour la nouvelle année.  Pour cette communauté de plus de 3 000 compatriotes togolais résidents au Liban, rien de mieux que l’attention des autorités togolaises sur leur sort. Ils trouvent que l’Etat togolais pourra sauver des vies humaines en établissant le consul du Liban dans ses fonctions. C’est là l’une des grandes attentes de la Solidarité Togolaise au Liban (STL). Pour plus de précisions sur les aspirations de ces togolais qui vivent dans l’ « enfer » dans ce pays, voici le discours de la présidente, Mme Klugan Afi Marguerite, dans son intégralité.

Chers frères et sœurs, Togolais et Togolaises résidents au Liban, pays des cèdres.

C’est toujours un grand plaisir qu’en tant que Présidente de la communauté des ressortissants togolais au Liban, je vous retrouve comme chaque début du mois et spécialement au début de cette année autour de cette table.

Permettez-moi d’avoir une pensée pour nos sœurs africaines en général et les Togolaises en particulier détenues dans des prisons arbitrairement et dans des centres de réfugiés appelés Caritas pour des raisons diverses.

Je pense également à nos sœurs maltraitées, abusées physiquement et/ou sexuellement dans les pays du Moyen Orient et du Golfe persique.

Je pense aussi à celles qui nous ont quittées en 2016 et dont la mémoire est présente.

VEUILLONS OBSERVER UNE MINUTE DE SILENCE EN LEUR MÉMOIRE.

Paix et à vos âmes et que justice soit faite.

Chers compatriotes,

Je m’adresse à vous en cette occasion solennelle pour vous présenter au nom du bureau exécutif de la Solidarité Togolaise au Liban STL et en mon nom personnel, nos vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de prospérité pour cette nouvelle année.

L’année 2016 qui vient de s’écouler a été au début une année de succès marquée par la nomination de Monsieur Elias Ammar à la tête de notre communauté au poste de Consul Honoraire représentant ainsi notre cher pays le Togo au Liban.

Par contre 2016 a été aussi une année où le malheur a frappé deux fois notre communauté notamment par le décès de la Togolaise Nigériane Williams Neglokpé Douélé le 26 Avril et celui de Sizing Banafeikoou Amelie le 17 Octobre.

 

Une année où une dizaine de nos sœurs togolaises qui résidaient et travaillaient dans des conditions illégales ont été arrêtées et emprisonnées. Jusqu’à ce jour six d’entre elles attendent toujours l’officialisation du nouveau consul afin d’être rapatriées.

Une liste a été également ouverte par le bureau exécutif de la STL afin d’enregistrer tous ceux qui ont décidé de rentrer au bercail.

C’est l’occasion pour moi une fois encore d’attirer l’attention de nos autorités surtout le ministre des affaires étrangères du Togo et le chef de l’État son excellence Faure Essozimna Gnassingbé sur le dossier d’officialisation de notre nouveau consul d’autant plus que jusqu’alors aucun conseil des ministres n’a eu à soulever ce point malgré nos cris de détresse.

Une année où notre comité exécutif surtout certains membres clés ont été victimes des menaces et agressions verbales, des intimidations et des propos diffamatoires venant des individus de mauvaise foi et qui ont tenté à plusieurs reprises de semer de la zizanie au sein de la communauté.

Comme nous le recommande notre créateur, notre Dieu Allah le tout puissant, la STL a passé l’éponge.

Seul le pardon libère ; dit un adage africain.

Nous ne baisserons jamais les bras. La lutte continue.

Je souhaite ardemment que la paix, l’amour et l’esprit de solidarité règnent dans nos cœurs et qu’ensemble nous allions de l’avant.

Mes chers compatriotes, les défis qui nous interpellent sont exaltants. Avec l’engagement de tous nous pouvons les relever.

A cet effet je lance un appel à tous les fils et filles du Togo résidents au Liban de s’unir et de faire taire nos rancœurs et haines intestines pour vivre ensemble pour notre propre réussite avec l’aide de Dieu et de notre consul.

Je ne saurai clore ce discours sans féliciter les efforts des membres du bureau exécutif de la STL , des membres adhérents et sympathisants, du Mouvement Martin Luther King du pasteur Edoh komi , du CRAPH de Mr Pacome Dossey, des ONG et des médias qui de près ou de loin contribuent pour le bien-être des Ressortissants Togolais au Liban.

Nous rendons hommage à Mme Gihane Haddad Assistante du consul du Togo au Liban pour son entière disponibilité dans la résolution des problèmes des Ressortissants Togolais au Liban.

Nous encourageons également les démarches de nos aînés du Rassemblement des Togolais au Liban RTL qui ont décidé de continuer ensemble le combat avec nous.

Bonne et Heureuse année

Que Dieu bénisse le Togo notre chère patrie.

Commentaire d'article

Umalis