Société

Redynamiser l’état civil pour de meilleures prestations

etat-civil35 agents d’État civil participent depuis ce lundi 09 janvier 2017  à un atelier organisé par l’Union des communes du Togo (UCT) à Lomé. La formation va permettre d’harmoniser les dispositifs de fonctionnement des actes d’État civil pour répondre aux exigences de l’heure.

L’agent d’Etat civil est généralement chargé de dresser les actes constatant les faits civils, notamment les naissances, mariages et décès.

Cependant, selon les données fournies par l’union européenne I30 à 40% des enfants dans certaines régions n’ont pas d’acte de naissance. Également, au niveau électoral, à peu près 70% des inscrits sur le fichier électoral le sont sur la base de témoignage.

Un déficit  à combler donc pour les organisateurs de cet atelier. A cet effet les agents d’État civil, des communes et des conseillers de préfecture  seront outillés notamment sur les thématiques comme « Le cadre juridique de l’État civil au Togo », « les procédures administratives », « la gestion des faits d’État civil », « les techniques d’enregistrement et d’archivage des actes d’État civil », « les techniques et modalités d’archivage des faits et actes d’État civil ».

La formation permettra à terme, de limiter les erreurs récurrentes constatées dans les procédures et l’établissement des actes d’État civil dans le pays.

L’atelier constitue également une recommandation des missions électorales, qui préconise aux pays de moderniser l’Etat civil en vue d’avoir un fichier électoral moderne et plus adapté de et disposer d’un fichier électoral fiable.

Commentaire d'article

Umalis