Politique

Le message de vœux du Chef de l’Etat à la nation togolaise vu par Komi Wolou

wolou

Le journal ‘’Le Correcteur’’ a publié, dans ses colonnes ce matin, l’analyse que le secrétaire national du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) a fait du discours de Faure Gnassingbé aux Togolais au début de cette nouvelle année.

Le professeur de droit a tout d’abord fait le bilan de l’année 2016. Selon lui, il y a eu des revendications légitimes des réformes constitutionnelles et institutionnelles par le peuple, la gestion de l’Etat sans reddition des comptes, l’enrichissement personnel, l’impunité et d’autres délits politiques qui ont régressé le développement du pays.

« Chaque Etat est naturellement confronté à des difficultés. Mais lorsque pendant plusieurs décennies, un Etat est confronté au même problème, c’est évidemment une cause sérieuse d’inquiétude », résume-t-il.

M. Komi Wolou ne retient qu’un seul point positif de la gestion du pays pendant l’année écoulée : la qualification des Eperviers pour la CAN Total Gabon 2016. A propos du discours des vœux de Faure Gnassingbé, le secrétaire général du Pacte Socialiste pour le Renouveau trouve que son analyse de la situation sociopolitique est en toute contradiction avec celle du Chef de l’Etat « Il parle de la production des richesses et de leur partage dans un esprit d’équité alors qu’il encourage l’absence de transparence et l’impunité ». Et il ajoute : « entre ce que dit le Président de la République et ce qu’il fait, c’est l’abîme ».

Pour finir, il lance un pressant appel à la société civile : « nous devons rester debout, préserver notre dignité par une résistance à l’asservissement. Cette longue nuit que connaît le Togo annonce sans aucun doute un réveil fulgurant. Le temps est proche ».

Commentaire d'article

Umalis