Education

Crise éducative au Togo : La CSET décide d’observer une période d’accalmie

education

Dans un communiqué rendu public le 04 janvier, la Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET) a informé ses « camarades » de sa décision de bannir tout mot d’ordre de grève au cours de cette reprise des classes. Pour l’heure, la CSET décide de fléchir un peu et de reprendre normalement les cours durant ce deuxième trimestre de l’année 2016-2017.

La CSET avait pourtant décidé au cours de ses récents AG de ne pas reprendre les cours jusqu’à ce que ses revendications soient prises en compte par le gouvernement togolais. Mais dans son communiqué la coordination revient sur sa décision. Sans nul doute la rencontre avec les autorités pour trouver un cadre de dialogue en 2017 l’a amené à mettre un peu d’eau dans son vin.

« La CSET porte à la connaissance de tous les camarades que suite aux différentes AG qui ont eu lieu dans les différentes préfectures et après analyses des différentes propositions, il est unanimement décidé la reprise normale des cours dès ce mercredi 4 janvier 2017 en attendant les AG synchronisées du samedi 7 janvier », note le communiqué.

La coordination précise qu’elle attache du prix au respect des termes de la note et inviteses collègues à rester vigilants.

De son côté le gouvernement s’est engagé à résoudre définitivement cette crise qui mine depuis bien trop longtemps le secteur éducatif au Togo en mettant en place un cadre de dialogue sincère et permanent.

 

Commentaire d'article

Umalis