Politique

Présentation des vœux : L’UFC de Gilchrist Olympio brise le silence

gil

Dans un message en date du mercredi 04 janvier 2017, le président de l’UFC et leader historique de l’opposition, Gilchrist Olympio, vient présenter ses vœux à la population togolaise. Pour lui, loin d’être une routine, c’est plutôt l’occasion pour ce parti légendaire de « de se souvenir du chemin parcouru, avec ses grandes joies et aussi ses grandes déceptions ».

« Je vous souhaite une heureuse année de santé, de Prospérité, de Paix et de Succès », lit-on dans le message. « En vous présentant ces vœux, je suis conscient de la responsabilité qui incombe à un parti comme l’UFC. Certes, la santé dépend d’abord de l’hygiène de vie personnelle de chacun, mais elle passe par l’éducation, la mise en place d’infrastructures hospitalières dignes de ce nom. (…) »

« J’en appelle au gouvernement, pour que la nécessité des investissements nécessaires à la modernisation du CHU Sylvanus Olympio, ainsi que des infrastructures sanitaires du pays en général soit prise en compte dans sa politique, pour rendre concret le désir du Chef de l’Etat de faire de son mandat actuel celui du social », a écrit M. Gilchrist Olympio.

Le leader charismatique de l’opposition n’a pas passé sous silence la crise qui secoue le secteur de l’éducation au Togo. A cet effet, le message souligne : « Certes la recherche d’une amélioration des conditions de vie des enseignants ne saurait être condamnée, mais il faut qu’elle s’inscrive dans un agenda négocié et si nécessaire renégocié si l’Etat le moment venu ne peut tenir ses promesses. La promesse est une dette mais il s’agit d’une dette qu’on paie surtout quand on peut ».

Gilchrist Olympio a terminé son message de présentation des vœux en s’adressant à ses compagnons de la lutte politique : « L’UFC une fois encore en appelle à la sagesse de la classe politique togolaise pour qu’elle transcende ses intérêts personnels et qu’elle inscrive sa démarche dans l’histoire qui la jugera (…) Il y va de sa crédibilité. Il y va de sa foi dans l’histoire. Il y va de ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale ».

Commentaire d'article

Umalis