Politique

Enfin le congrès du CAR se dessine à l’horizon

car_awuku_nador

Les jours s’égrènent pour les responsables du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, opposition), les rapprochant lentement de leur congrès. Finalement, après huit ans de difficultés rencontrées dans l’organisation de ce congrès, il aura lieu les 13 et 14 janvier prochains selon les dires de Nador Awuku, président du comité intérimaire élu par les fédérations du CAR pour conduire le parti vers le renouvellement de ses instances dirigeantes.

« Nous annonçons à tous nos militants et sympathisants que ce congrès aura lieu à la foire Togo 2000. Les préparatifs à cet effet vont bon train, les différents documents nécessaires sont fins prêts, les lettres d’information sont déjà envoyées à l’administration, de même que les lettres d’invitation aux fédérations et a d’autres organes pour la désignation de leurs délégués », a révélé Nador Awuku dans une interview.

« Une candidature de Me Agboyibor n’est pas à exclure », a-t-il indiqué se soustraire à cette question épineuse. « Il est toujours membre du parti et reste une personnalité influente. Mais la décision lui revient et il connaît les procédures en la matière conformément à nos statuts », a-t-il continué. « Légalement les statuts actuels ne l’empêchent pas de revenir. Légitimement, la décision revient aux congressistes parce que c’est à eux qu’appartient la légitimité et ils sont libres de la conférer à qui ils veulent », adresse-t-il à l’endroit des détracteurs de l’ancien Premier ministre.

Ce parti politique de l’opposition, à l’instar des bien d’autres, sort de plus de 10 mois de crise interne liée essentiellement à l’organisation de ce congrès, une initiative que refusait de prendre son ancien président Me Paul Dodji Apévon, qui ne voulait pas entendre parler d’une éventuelle candidature de Me Yawovi Agboyibo.

Cette crise a finalement abouti en novembre dernier à la création par Me Paul Dodji Apévon de son propre parti dénommé : « Les Forces Démocratiques pour la République» (FDR). Pour M. Awuku, ce congrès sera « l’occasion de prendre de grandes décisions relatives à la réaffirmation de l’idéologie du parti, de sa méthode politique et de sa déclaration de politique générale. De  grandes recommandations seront définies, mais aussi et surtout l’élection de nouveaux responsables a la tête de tous les organes. Bref ça sera un Congrès de la refondation du CAR pour la réorientation de la lutte politique pour l’alternance ».

Commentaire d'article

Umalis