Culture & Réligion

Miss Radio Mokpokpo : enfin élue, pour un mandat d’un an

miss

L’évènement était très attendu par toute la population locale et par les médias : Miss Radio Mokpokpo 2017. En effet, l’ambassadrice de la radio Mokpokpo a été connue dans la nuit du 30 au 31 décembre 2016. Au terme d’une soirée de compétition finale très riche en couleurs à Afagnan, Mlle Ruth Yendouboam Kangbéni a été choisie. Elle sera aidée par ses deux dauphines pour l’exécution du programme social de la radio envers les orphelines non scolarisées.

Âgée de 20 ans et étudiante en 3ème année de gestion commerciale à l’Université de Lomé, la Miss Radio Mokpokpo 2017 sera accompagnée de ses deux dauphines, Mlle Moniératou Adam, 20 ans, étudiante en 1ère année de Transit, transport et logistique à l’école maritime du Togo, et de Mlle Victoire Kpétoga Djagba, 21 ans, étudiante en année de licence en Anglais et en 1ère année de communication des entreprises à l’ESA.

« C’est une grande joie et un privilège pour moi d’être élue aujourd’hui. Je me suis battue pour ça. Je remercie tous ceux qui ont travaillé d’une manière ou d’une autre à cette élection. Je promets d’être à la hauteur de la tâche que la radio Mokpokpo me confie », a déclaré Ruth Kangbéni.

La compétition finale de l’élection Miss Radio Mokpokpo opposait 10 filles qui ont été soumises à 8 épreuves notamment : l’éloquence, l’art culinaire, le projet social. «Chez nous, la beauté physique ne compte pas du tout. Nous estimons qu’il ne s’agit pas d’un critère suffisamment objectif et le principe de Miss Radio Mokpokpo est de promouvoir la femme de défi, une action dans laquelle la beauté physique ne compte pas vraiment », a expliqué le président du comité Miss Radio Mokpokpo, Sylvain-Epiphane Vidzraku.

« Je suis satisfait par cette élection. Elle a une part anecdotique, la candidate N°7 élue à la 7ème édition pour 2017, alors que depuis 2014 toutes les élues portaient le dossard 7. Mais le plus important est que le public avait choisi sa Miss et le jury n’a fait que l’entériner », a-t-il ajouté.

Parrainé par Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, président de Wildaf-Afrique de l’ouest, cette édition a vu défiler plusieurs jeunes filles pétries d’intelligence. « Quand on en parlait je ne pouvais pas l’imaginer. Le niveau de Miss Radio Mokpokpo est très élevé. C’est du haut niveau. Je suis contente d’avoir été la marraine de cette édition et je dois dire que cet évènement rentre dans la droite ligne de la promotion véritable de la femme », a confié Mme Adjamagbo-Johnson.

Organisée depuis 7 ans à Afagnan, siège social de la radio et promue par le Président-directeur général du groupe Mokpokpo Victor Anani Djogbessi, l’élection Miss Radio Mokpokpo est soutenue par l’idée de présenter des modèles de réussite féminine aux jeunes filles de la localité.

Commentaire d'article

Umalis