Culture & Réligion Faits divers

Incendie de la Cathédrale de Lomé : on en sait plus sur le drame

 

incendie

Ce matin, le Révérend Père Désiré Kpodar,  l’administrateur de la cathédrale Sacré-Cœur, s’est prononcé sur les ondes de Radio Maria Togo, la principale radio catholique, au sujet du drame d’hier. Après la version du colonel Agoro Tchanilé, commandant du corps des sapeurs-pompiers de Lomé, qui était sur les lieux, voici un bref retour sur les faits.

Le Père Désiré Kpodar raconte qu’il trainait sur un balcon de la cathédrale lorsqu’il fut alerté par les bruits de l’autre côté du bâtiment. Il constate à son arrivée que la sacristie de la cathédrale était déjà dans les flammes. Sans plus tarder, il appelle les sapeurs-pompiers qui arrivent 20 à 25 minutes plus tard. Mais avant qu’ils n’arrivent, les revendeuses, les paroissiens et les riverains se sont mobilisés. Avec du sable, de l’eau et par d’autres moyens de bord, ils ont tenté de freiner l’ardeur des flammes.

Selon l’administrateur de la cathédrale, toute la sacristie s’est effondrée, du rez-de-chaussée à l’étage. Les vases, les ornements, les livres liturgiques et surtout les matériaux architecturaux qui donnaient à cet édifice religieux, toute sa splendeur et sa majestueuse importance; rien de tout cela n’est récupérable.

« Heureusement, aucune perte en vie humaine, ni de blessé ne sont à déplorer », a-t-il confirmé. Toutefois, il précise qu’il est trop tôt pour évaluer avec précision l’ampleur des pertes causées par cet incendie.

Les analyses ont permis d’établir la certitude que le feu a pris source à la sacristie et s’est ensuite étendu vers les vestiaires. Le tabernacle a été légèrement touché. Cependant, le révérend père a confié n’avoir aucune idée de la cause du feu. Il estime se fier aux conclusions des investigations de la police et de la gendarmerie qui sont également arrivées sur les lieux pendant le sinistre. Si certaines sources évoquent un court-circuit du compteur électrique, le Père Désiré Kpodar explique qu’aucune irrégularité n’avait été constatée sur l’appareil en question.

Ce matin, la salle du centenaire à la Cathédrale de Lomé a servi de cadre à la messe matinale comme d’ordinaire. Le Père Désiré Kpodar, administrateur de la Cathédrale de Lomé, était entouré de plusieurs fidèles de l’Eglise catholique, venus pour rendre grâce au Seigneur.

En attendant le réaménagement de la salle principale de la Cathédrale de Lomé (où se déroulent habituellement les messes), les paroissiens pourront suivre les programmes de la semaine, spécialement l’Eucharistie, dans la salle du centenaire.

Commentaire d'article

Umalis