Finance

Après le Togo, Wari compte un nouveau pays parmi ses membres

wariL’opérateur de transfert d’argent et fournisseur de solutions financières numériques, Wari, présent au Togo et dans plusieurs autres pays d’Afrique vient d’étendre ses services. L’entreprise vient de lancer officiellement ses services au Nigeria après avoir obtenu une licence de la Banque centrale du Nigeria (CBN).

En plus de ses services de transfert d’argent rapide, Wari offre des services de paiements de factures, de recharge de crédit de communication entre autres. Déjà présent dans plusieurs pays, la multinationale se donne comme objectif de relever d’autres défis, rendre son réseau plus grand. Après le Togo, cap sur le Nigeria où Wari vient d’ouvrir une représentation.

« La plate-forme numérique Wari est conçue pour accepter encore plus de commerçants et de partenaires financiers au Nigeria et de leur permettre d’accéder au plus grand réseau de clients non seulement  dans le pays mais en Afrique et dans le reste du monde. Nos opérations au Nigéria sont une étape supplémentaire et cruciale dans le développement de  notre société en Afrique et dans le monde », a declaré Kabirou Mbodje, PDG de Wari Group.

Créé en 2008, Wari est disponible dans 35 pays africains, dont le Sénégal, le Ghana, le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, la République démocratique du Congo, le Cap-Vert, le Mozambique, le Togo et dernièrement le Nigeria. La société a signé des accords de partenariat avec United Bank for Africa (UBA), Union Bank du Nigeria, Ecobank et d’autres grandes banques.

La plateforme WARI  fait partie des 11 nouveaux opérateurs internationaux de transfert d’argent  qui ont été autorisés par le CBN en août, une distinction qui découle de la qualité de ses prestations.

Commentaire d'article

Umalis