Société

Publication des comptes de la CAN 2017/La LCT demande que justice soit faite

sogadjiAprès plusieurs réclamations le contenu du rapport d’audit des fonds de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2013 a été enfin rendu public ce 29 décembre. Mais les chiffres publiées par le rapport ne convainquent pas beaucoup. Déjà des voix s’élèvent pour que la lumière soit faite sur les faits. En première ligne, figure la Ligue des Consommateurs du Togo. L’organisation a appelé le gouvernement à rendre justice sous peine de saisir elle-même les autorités judiciaires.

Le rapport présenté par le cabinet d’audit International Investment Corporation (IIC) fait état des recettes qui s’élèvent à 2.257.416.370 francs CFA, des dépenses à 2.886.385.107 et un déficit de 628.968.737 francs CFA.

Un trou béant qui doit être à tout prix refermé selon la Lct. « Nous ne sommes pas satisfaits du rapport des fonds de la CAN 2013 comme ceux qui l’ont présenté. C’est un petit pas. Aujourd’hui, les recettes et les dépenses sont connues. L’écart constitue un détournement de fonds. Cela dit, ces fonds ont été détournés de leur objectif et il faut que la justice prenne ses responsabilités », estime M. Sogadji.

Selon la LCT, cette situation devrait déclencher des actions judiciaires de la part du gouvernement pour découvrir l’auteur de cette fuite financière. « Si la justice refuse de s’autosaisir, nous allons la saisir pour qu’elle puisse nous dire si ce que le cabinet a publié est vrai ou pas », a-t-il menacé.

Lors de la présentation du rapport le  cabinet d’audit a fait état  d’indisponibilité de documents et d’absences de pièces pour éclairer certaines zones d’ombre. Le chemin vers la justice risque d’être long !

Commentaire d'article

Umalis