Développement

Les députés togolais outillés en techniques de négociations

garedLe Groupe d’action et de réflexion sur l’environnement et le développement (Gared) en partenariat avec le Ministère, de l’Industrie, de la Promotion du secteur privé et du Tourisme a réuni les députés togolais au cours d’un atelier tenu ce 28 décembre. Les parlementaires ont été entretenus sur les Accords de Partenariats Economiques et les politiques d’intégration régionale. La rencontre favorisera la création d’un cadre d’échanges entre la société civile, le secteur privé, le Gouvernement et les parlementaires sur le processus d’intégration régionale.

Le rôle législatif de l’Assemblée nationale notamment celui de Ratifier les engagements et accords conclus par le Gouvernement est au cœur de tout processus démocratique.

Cet atelier vient répondre au besoin d’édifier les parlementaires sur l’état d’avancement ou les blocages dans la mise en œuvre des Accords de Partenariat Economique et des politiques et initiatives sectorielles sur le commerce intérieur et intra-régional et la libre circulation au niveau de la zone CEDEAO afin de recueillir d’eux leurs analyses, positions et propositions sur ces thématiques.

«Il est important que les parlementaires qui se trouvent au cœur des processus démocratiques puissent savoir concrètement les contours des accords de partenariat économique de façon à ce qu’ils puissent éventuellement interpeller le Gouvernement sur la mise en œuvre de ces accords qui vont commencer à être bientôt dans le corpus législatif », a déclaré Kokou Amégadjé, représentant de la présidente du Gared.

A l’issue des différentes communications, les parlementaires togolais devraient dégager les possibilités d’action pour jouer valablement leur rôle d’élu de la nation faces aux problématiques abordées.

 

Commentaire d'article

Umalis