Politique

Nicolas Lawson adresse ses vœux « de chantage » au chef de l’état togolais

nicolas-lawson-faure

Après le parti OBUTS, c’est au tour du PRR de se prêter au traditionnel exercice de présentation de vœux au chef de l’état. Fidèle à son flot oratoire,  le président du PRR, Nicolas Lawson n’a pas mâché ses mots. Dans un message rude, Nicolas Lawson s’est prononcé sur la situation « catastrophique » du pays tout en invitant le chef de l’Etat togolais à prendre ses responsabilités.

Injustice,  situation économique du pays, grogne sociale, endettements… Voici autant de sujets abordées par Nicolas Lawson dans sa lettre adressée au chef de l’Etat. Tout en adressant ses vœux au chef suprême de la nation, le président du PRR  n’a pas manqué de l’accuser sévèrement pour sa politique.

« La majorité de notre peuple est aujourd’hui accablée par les injustices révoltantes, qui sont les résultantes d’une gouvernance de mépris des autres et d’un état d’esprit de jouissances permanentes d’une minorité de pignoufs, d’ostrogots et de paillards. Cette minorité vous soutient, vous leur permettez de cumuler des postes stratégiques de l’Etat en  les laissant piller les ressources de la nation dans l’impunité totale, en faisant obstacle par toutes les formes de fourberie et de malfaisance, pour écarter les meilleurs enfants du Togo de la gouvernance du pays, ils demeurent entre eux pour étaler leur incompétence, consommer leurs crimes et gangrener notre société avec leurs mœurs dissolues », écrit Nicolas Lawson.

Celui qu’on surnomme le « gromotologue » s’est également appesanti sur le cas de Ptacha Gnassingbe , demandant une clémence de son frère. « Si vous alliez voir les papes et le pape François en particulier, c’est que vous êtes chrétien ? Alors pourquoi maintenez-vous toujours votre frère Kpatcha en prison ? Une tentative de coup d’Etat sans mort d’homme justifie-t-il 20 ans de prison ? N’y a-t-il pas de magnanimité ou de clémence pour le chrétien que vous êtes ? Comment les togolais peuvent-il alors se réconcilier et tourner la page des crimes abominables de 2005 et tous les autres crimes dont vous avez l’héritage ? Le Togo n’est manifestement pas un pays démocratique avec des prisonniers politiques et l’excommunication de ceux qui dérangent la minorité malfaisante », justifie t il ».

« L’insécurité règne dans le pays. Les décrets pris en conseil de ministres ne sont pas respectés mais le gouvernement se préoccupe, avec la complicité de rabatteurs étrangers, de la sécurité maritime en Afrique pour laquelle il dépense des milliards de nos francs pour la bombance et le griffonnage de documents inutiles déjà oubliés et rangés dans les tiroirs sordides de l’histoires » dénonce Nicolas Lawson.

Après avoir  révélé  une série « d’insuffisances »  dans notre pays , Nicolas Lawson termine sa lettre en invitant le chef de l’état à reprendre les choses en main. « Je vous souhaite une année 2017 de discernement, d’humilité, de bonté et de foi sincère en l’omniscience et en l’omnipotence de Dieu. Que Dieu ne permette plus que les enfants du Togo soient ravalés à un niveau plus bas que dans l’état actuel de la nation. Qu’il nous inspire et qu’il nous protège », conclut le président du PRR.

Commentaire d'article

Umalis