Développement

Togo premier pays africain en matière de sécurité aérienne

ceiba3

L’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) vient de publier son rapport sanctionnant les résultats de la mission d’observation effectuée à Lomé du 17 au 25 mai dernier par son bureau régional. Il en ressort que le premier en matière de supervision de la sécurité aérienne.

Ces audits des aéroports d’Afrique effectués par l’OACI ont pour objectif de mettre en exergue des mesures de sécurité performantes dans ces pays.
Le Togo avait à répondre au Total à 1016 questions de protocoles révélées dans 289 constatations relevées par l’audit.

Toutes ces questions se retrouvent dans 08 domaines de supervision de l’aviation civile notamment : LEG qui a trait à la législation de base sur l’aviation et l’aviation civile, ORG relatif à toute l’organisation aéronautique de l’aviation civile dans l’Etat, PEL rattaché à la formation et licences du personnel, OPS lié à l’exploitation, AIR en rapport avec la navigabilité des aéronefs, ANS concernant les services de navigation aérienne, AGA touchant les aérodromes et le domaine relatif à l’enquête sur les accidents d’aviation.
Pour avoir obtenu 85,77% d’actions positives à l’issue de l’audit 2016 contre 62,85% le Togo occupe la première place africaine.

Ces performances pourraient être  imputables aux mesures prises par les autorités togolaises pour renforcer la protection de ses airs et des passagers comme  l’adoption et l’harmonisation de la législation togolaise  aux normes internationales en matière de sécurité et sûreté aérienne notamment le nouveau code de l’aviation adopté en juin 2016.

Cette distinction est la première du genre obtenue par l’aéroport international Gnassingbe Eyadema.

Commentaire d'article

Umalis