Faits divers

« Thérapie du rire » 4ème édition : un show inédit à ne pas rater

?????????????????????????????????????????????????????????

Les bienfaits de l’humour et du rire sur la santé ne sont plus à démontrer : puissant anti-stress et anti-âge, antidote contre l’hypertension et les crises cardiovasculaires, bon pour l’équilibre psychologique, puissant antidouleur, etc. C’est pourquoi l’Association de la Jeunesse Consciente pour un Togo Meilleur (AJCTM) en collaboration avec Gogoligo Comédie Club offre une séance de thérapie du rire à la population à chaque fin d’année pour lui permettre dégager les mauvaises énergies accumulées et se préparer à entrer dans l’année nouvelle.

Cette année, l’acte 4 de ce grand show du rire aura lieu le vendredi 30 décembre prochain au Palais des Congrès de Lomé. A cet effet, le promoteur de l’évènement, N’tsuley Mawulikplimi Komi alias Gogoligo était face à la presse ce samedi. Il garantit à tous ceux qui feront le déplacement une belle soirée et un spectacle inédit.

« Nous allons guérir tout le monde par le rire le 30 décembre prochain au Palais des Congrès de Lomé. Nous sommes à la 4ème édition et le public sait de quoi nous sommes capables. Chaque année, on essaie d’apporter quelque chose de nouveau à cet évènement. Cette fois-ci, les gens que le public a réclamés seront là aussi. Les scènes que nous aurons à présenter n’ont rien à voir avec ce que nous avons déjà fait », a-t-il promis Gogoligo.

Pour l’occasion, les humoristes Vescaye, Decauthey et DJ Ramatoulaye de la Côte d’Ivoire ainsi que Jaguar du Burkiana Faso seront de la partie. Les humoristes nationaux comme Joy la foudre, le groupe Mentolato, Malam Moustafa, Ousmane, Alex, les sénateurs du rire, Modeste, Adjaho junior et les membres de Gogoligo Comédie Club féconderont l’ambiance.

Les intermèdes seront assurés par des artistes de la chanson togolaise notamment le pasteur Paul Nouziayovo, Oli Big et Poundy Cissé.

En prélude à cet évènement, les organisateurs ont, au cours de ce mois de décembre, effectué une tournée nationale dans les structures sanitaires de plusieurs localités du pays pour apporter un soutien moral et du réconfort aux malades et à leurs accompagnateurs. Des vivres et des non vivres ont été distribués à cet effet. « Nous avons eu à traverser certaines situations de la vie qui nous obligent à encourager nos frères et leur dire que la vie n’est pas facile mais ‘’tout près n’est pas loin’’ », a conclu Gogoligo.

Commentaire d'article

Umalis