Santé

Maladies Non Transmissibles: prévenir vaut mieux que guérir

depistageDans le monde, 60% des personnes meurent des suites de maladies non transmissibles (MNT) telles que les cancers, les cardiopathies et le diabète. Selon les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé, les décès dus à ces maladies vont augmenter de 17% au cours des dix prochaines années dans le monde.

En Afrique, l’Organisation Mondiale de la Santé  estime que pour cette même période, les risques de décès seront en hausse de 24%.

A cet effet, le Programme national de lutte contre les Maladies Non Transmissibles a lancé sur le site de la Foire de Noël à Lomé une campagne de dépistage volontaire et gratuite dans le but de permettre à la population se connaitre son statut et les précautions à prendre afin de se prémunir contre ces maladies mortelles.

La communication initiée autour de l’évènement a drainé près de 2000 personnes en moins d’une semaine vers les points d’examination. Cette campagne de dépistage vise à prévenir ces maladies et à enclencher une prise en charge précoce des personnes à haut risque.

Les chiffres montrent que 7% des togolais adultes sont potentiellement exposés à un accident vasculaire cérébral (AVC) et la prévalence de l’hypertension est de 19%  alors que celle du diabète est de 2,4%.

Quelques gestes qui sauvent de ces pathologies : un mode de vie sain en évitant le stress, l’arrêt du tabac, la réduction de la consommation d’alcool, la pratique régulière d’une activité physique et surtout le contrôle de l’alimentation et de la boisson.

Commentaire d'article

Umalis