Politique

Politique : « Quand Jean-Pierre Fabre sera président, … »

jean-pierre-fabre

Au Togo, les partis politiques de l’opposition sont multiples et se comptent à plus d’une centaine. Cependant, leur multiplicité ne semble guère inquiéter l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC). Le parti de M. Jean-Pierre Fabre reste serein et est persuadé d’être plus enraciné que les autres. Il ne craint donc pas la concurrence.

Invité de la matinale sur la Radio Nana FM, une radio privé de la place, M. Eric Dupuy, le chargé à la communication de l’ANC, n’a pas manqué d’éloges à propos de ce parti.

En prenant exemple sur les systèmes politiques français et américains, il estime que le Togo pourrait bien compter des centaines de formations politiques, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) conservera sa place de leader.

« Ce qui est important, c’est de faire la politique autrement et d’avoir le soutien et l’estime des populations », se justifie M. Eric Dupuy. Pour lui, rien ne dérogerait l’ANC de sa position de top de l’opposition.

« Faire la politique autrement, c’est diriger ce pays autrement, c’est faire une gouvernance autrement, c’est d’avoir une politique sociale. Ne pas diviser le peuple, ne pas exclure une partie du peuple », a insisté M. Dupuy.

Pour finir, il a fait une déclaration retentissante qui laisse dans un goût pimenté dans l’esprit du togolais : « Si demain Jean-Pierre Fabre accède au pouvoir le RPT-UNIR ne sera pas exclu ».

Commentaire d'article

Umalis