Finance

La BIDC prévoit 26 millions d’unités de comptes pour le financement des projets en 2017

siege-bidcLe conseil d’administration de Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) vient d’adopter son budget pour le compte de l’année 2017. C’est au cours de sa 52e réunion  tenue en présence de tous les administrateurs des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ce mercredi à Lomé.

Le budget 2017 de la BIDC est orienté vers le financement de plusieurs activités et projets au cours de l’année 2017. Il s’élève à plus de 26 millions d’unités de comptes dont 24 millions pour les dépenses d’exploitation et 2 millions pour les dépenses d’équipements.

Après adoption du budget, le Conseil d’administration a également examiné et approuvé deux projets.

« En ce qui concerne les projets qui ont été approuvés aujourd’hui, il y a le projet de Maria Gléta au Bénin. C’est une demande de financement additionnelle pour cette centrale thermique. L’autre projet est une demande de participation de la BIDC au capital d’une banque au Burkina Faso », a indiqué Bashir Mamman Ifo, président de la BIDC.

Le Conseil s’est aussi planché sur les difficultés de mobilisation de ressources financières notamment en ce qui concerne les ressources concessionnelles pour le financement des projets dans les pays membres.

« Nous cherchons des ressources pour financer le secteur public, le secteur privé et le secteur public marchand encore appelé le Partenariat public-privé», a confié Bashir Mamman IFO.

Toutefois la banque assure être en discussions avec la China Development Bank afin d’obtenir des crédits nécessaires pour le financement des projets.

L’institution bancaire prévoit donner plus de détails en ce qui concerne le financement des projets, la rentabilité et les profits enregistrés en mars 2017.

Commentaire d'article

Umalis