Education Technologie

Education : la formation sur les TIC plus tôt que d’habitude

computerwards

L’Association « KEKELI LAB » travaille à faire intégrer les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans les programmes de formation dès le cours primaire. Suite à une assemblée générale élective, elle a été portée sur les fonts baptismaux ce mardi.

« Vu l’objectif de l’association qui est l’intégration du numérique dans l’éducation scolaire et étant actif dans le social, je me sens fier d’être élu pour être un acteur du développement de l’éducation dans mon pays », s’est réjoui le président élu, Jonas EDOH.

L’association « KEKELI LAB » veut contribuer à la réflexion, à la planification et la mise en place de projets ayant pour objectif l’utilisation rationnelle et raisonnable des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans les écoles au Togo et en Afrique.

« Pour atteindre ses objectifs, nous avons conçu un plan de travail d’abord pour la première année que nous avons nommés « 7 for 2017 ». Ce plan retrace les actions fortes à expérimenter dans un établissement scolaire avant de nous déployer dans d’autres, sur toute l’étendue du territoire national et le faire démultiplier dans d’autres pays d’Afrique », a expliqué Jonas EDOH.

Cette association est le point de chute des multiples actions qui ont démarré dans le domaine des TICs au Togo avec des acteurs bien aguerris en la matière. Un de ses projets phares, « Kekeli Mobile Learning Center » (KMLC) a été sélectionné par l’Université de Lausanne en Suisse pour la « Clinton Global Initiative University » qui a eu lieu du 1er au 03 Avril 2016 à l’Université de Californie, Berkeley (USA). Le KMLC a pour objectif de former des enseignants, des élèves et des membres de l’administration du Lycée « Folly-Bébé » de Kanyikopé (banlieue est de Lomé) à l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication à l’école.

Commentaire d'article

Umalis