Beauté

Attention mesdames : voila les risques que vous prenez en portant des talons hauts

hauts-talonsLes chaussures à talons hauts sont prisées par beaucoup de  femmes aujourd’hui. Elles dévoilent un mollet joliment galbé et rend sa porteuse élégante. Toutefois « le glamour » pourrait coutait cher. Des spécialistes attestent que le port quotidien des chaussures à hauts talons n’est pas sans effets néfastes sur notre santé physique. Voici leurs explications.

Marcher avec des talons déplace le centre de gravité du corps vers l’avant. Et cela n’est pas sans conséquence, en particulier sur les premières articulations concernées, celles des pieds. Quand le pied repose à plat au sol, le poids du corps se répartit entre l’avant-pied, qui supporte 40 % du poids du corps, et l’arrière-pied, qui supporte, lui, 60 % du poids du corps. Le port de talons est responsable d’une surcharge de l’avant-pied qui peut encaisser alors jusqu’à 90 % du poids du corps pour des talons de plus de 10 centimètres de hauteur. Pour une hauteur moyenne de 6 centimètres, 75 % du poids repose sur l’avant-pied, qui n’est pas prédisposé à supporter une telle charge. Cela peut occasionner des anomalies sur certaines parties du corps.

Les pieds et les orteils

La conséquence directe est la déformation des orteils, dont la plus célèbre d’entre elles s’appelle l’hallux valgus. L’hallux valgus, communément appelé oignon, est une déformation définitive du gros orteil. À terme, cette déformation peut rendre difficile le chaussage et nécessiter une intervention chirurgicale. Egalement quand vous marchez avec des talons, les muscles du mollet se retrouvent en position courte, ce qui diminue leur force et augmente le risque d’entorse de la cheville.

Sur la hanche et les genoux

Marcher avec des talons provoque un  fléchissement susceptible de provoquer des douleurs rotuliennes. Marcher avec des talons hauts est donc vivement déconseillé à celles dont les douleurs aux genoux apparaissent à la montée et à la descente d’escalier. De son coté, la hanche se positionne en hyper-extension, position qui sera mal supportée par celles qui sont atteintes d’arthrose de la hanche.

Sur la colonne vertébrale

La colonne vertébrale est directement impactée par le port de talons, car la projection du centre de gravité vers l’avant produit une hyperlordose des vertèbres lombaires qui se traduit par une augmentation du creux dans le bas du dos.

Fréquence d’utilisation et hauteur du talon

Les chaussures à hauts talons et leur impact sur les articulations dépend d’une part de la taille des talons, d’autre part de leur fréquence d’utilisation.  Choisissez de porter des talons dont la hauteur ne dépasse pas 4 centimètres et réservez les hauts talons pour les occasions exceptionnelles.

Commentaire d'article

Umalis