Société

Togo : Le RAPDA prône le droit alimentaire de tous les citoyens

aliment2

Le Réseau Africain Pour le Droit Alimentaire (RAPDA TOGO) a rencontré ce lundi les acteurs de la société civile et du monde médiatique. Il était essentiellement question pour le RAPDA  de sensibiliser les participants sur les défis de la question de l’alimentation et l’inciter à s’impliquer dans la lutte pour garantir à chaque citoyen une alimentation saine.

La nourriture est un élément essentiel sans lequel les êtres humains ne peuvent survivre. Le droit à l’alimentation est donc un droit vital pour tous les êtres humains.

Conscient de cette évidence le Rapda Togo veut mettre les bouchées doubles pour que la question du droit à l’alimentation soit effective dans notre pays.

Cette rencontre a été l’occasion de renforcer les connaissances  des participants autour du « droit à une alimentation adéquate » mais aussi d’offrir une tribune  à tous les acteurs impliqués dans la promotion du droit à une alimentation au sein de différentes organisations et institutions.

« Le droit à l’alimentation est primordial, le malheur des hommes est qu’on ne sait pas que c’est un droit pour nous. Pour l’Etat c’est un devoir car il l’a reconnu en adhérant aux textes et aux organisations des droits humains. Il faut garantir la réalisation progressive du droit à l’alimentation pour tous », a indiqué la Représentante RAPDA-TOGO, Mme Claire QUENUM au cours de la rencontre.

Le  droit à l’alimentation est reconnu par la déclaration universelle des droits humains en son article (21, 23 et 25), dans la constitution togolaise (article 11, 13 et 50),et  dans les recommandations de la CVJR (recommandation 26 et 28).

RAPDA TOGO a saisi l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée mais aussi de décliner ses activités pour l’année 2017.

Commentaire d'article

Umalis