Société

Payadowa Boukpéssi, porteur d’un message de paix pour Dapaong

img1670

En déplacement à Dapaong samedi dernier, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, M. Payadowa Boukpéssi s’est assigné une mission : trouver un terrain d’entente pour les collectivités Diobe, Nakpel et Sankardja dans le conflit qui les oppose et ramener la paix dans le canton Toaga.

Le 26 août dernier, la préfecture de Tone, plus précisément le canton de Toaga a été le théâtre d’un drame. En effet, un litige foncier né entre les collectivités Diobe, Nakpel et Sankardja, suite à une décision de justice, a provoqué des affrontements et des altercations violentes entre les membres de ces collectivités. Bilan : un mort, de nombreux blessés, une maison saccagée et brûlée.

Toujours dans cette affaire, plus de 30 personnes ont été interpellées et mises en prison à Dapaong. Ainsi, le ministre Payadowa Boukpéssi a fait lui-même le déplacement pour aller ce samedi à la rencontre des familles des trois collectivités, des chefs traditionnels et des préfets. Au terme de la rencontre, le ministre a eu le sentiment d’une mission bien accomplie et se dit confiant à propos du retour imminent de la paix entre les collectivités et dans le canton.

Les protagonistes visiblement attendaient cette intervention du gouvernement. La rencontre de samedi est une façon diplomatique de taire les rancœurs, à en croire les membres des collectivités. Il faut noter que le ministre Payadowa Boukpessi était accompagné par M. Alfa Adjini Bialo, inspecteur général au service judiciaire et pénitencier du ministère de la justice.

Commentaire d'article

Umalis