Culture & Réligion

Togo : La préfecture de Yoto vibre au rythme du Festival « Gododo »

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ce samedi 17 Décembre à Kouvé, dans la préfecture de Yoto, c’était l’ambiance des jours de fête. Venus de différentes contrées de la préfecture et des localités environnantes, entre autres zafi, gboto, Ahépé, yotokopé, Tsévié, des groupes folkloriques ont envahi les locaux des affaires sociales de Kouvé pour célébrer la culture. Ce rassemblement marque ainsi le démarrage du festival Gododo (FESCGO) qui est à sa neuvième édition.

Initié depuis 2007 par l’association CAYN’ (Cercle des Amis de Youssou N’Dour), le Festival culturel GODODO se tient du 17 au 30 Décembre sous le thème : « la compréhension mutuelle entre fils et filles de Yoto ». Il constitue un moyen de valoriser la richesse culturelle de la région, de créer un cadre d’échanges entre les différentes communautés qui y résident et d’œuvrer à l’épanouissement de la jeunesse et de la femme.

En effet, cet évènement répond aux principes de développement durable des populations à travers ses impacts positifs sur le développement socio-économique à la base. Au programme du FESCGO 2016, on note des activités culturelles comme le folklore, le théâtre, les contes, les spectacles musicaux, l’élection de la Miss Gododo, des sessions de formation en entrepreneuriat (création et gestion de micro-entreprises), des séances de sensibilisation des populations sur les comportements à risque, les foires et expositions…

« La culture doit être préservée et entretenue car un homme sans culture est comme un avatar, une chauve-souris qui n’est ni oiseau, ni mammifère. Un peuple sans culture ne peut pas se développer. Donc tout pays doit faire la promotion de sa culture à travers des initiatives mettant en valeur sa diversité culturelle », a déclaré M. Kodjo KONDO, le Président du comité d’organisation du FESCGO, avant d’exhorter la population de Kouvé « à être unie, solidaire, soudée pour que vive la culture, le canton de Kouvé , la préfecture de Yoto et le Togo tout entier ».

Djabene Douti Bintin, Directeur Régional Maritime, a pris part à cette manifestation au nom du ministère de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation civique. Selon ce dernier, le festival Gododo est un cadre d’échanges de culture, de savoir-faire qui s’inscrit dans la vision et la politique du gouvernement qui, à travers le fond d’aide à la culture, soutient les différents acteurs œuvrant pour la promotion de la culture.

Commentaire d'article

Umalis