Santé Société

Sexualité et Reproduction : Attention ! Les JDS en savent beaucoup mieux

anadeb

Depuis novembre dernier, l’Agence National d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) a entamé une série de sensibilisations et de formations au profit des Jeunes Déscolarisés (JDS) en vue de favoriser leur épanouissement personnel et social. Cette série d’activités s’est achevée mercredi dernier à Lomé avec une séance d’échanges sur la santé sexuelle et de la reproduction.

Selon les organisateurs, cette initiative vise à outiller ces Jeunes Déscolarisés afin qu’ils prennent en charge leur santé sexuelle et reproductive. En plus, une formation à l’initiation et à la gestion des activités génératrices de revenus leur permet maintenant d’assurer leur autonomie financière et leur développement personnel.

283 jeunes au  total ont bénéficié de cette session d’information et de formation au centre culturel de Bè Agodogan et à la maison des jeunes d’Amadahomé. Ce programme s’inscrit dans l’agenda du projet de volontariat d’engagement citoyen lancé en janvier dernier et qui prévoit des sensibilisations et de formation courant-mission pour ces jeunes sur différents thèmes afin de faciliter leur insertion professionnelle.

Près de 1550 Jeunes Déscolarisés ont pris part aux activités de ce projet dans les villes de Lomé, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Kara, Kanté, Mango, Tandjaoré et Dapaong entre autres. Il est piloté par plusieurs structures au ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et l’emploi des jeunes dont l’ANADEB.

Commentaire d'article

Umalis