Faits divers

Horreur à Lomé : Des restes humains retrouvés à un carrefour dans un quartier d’Agoè

 

sacs2

Décidément le canton d’Agoè n’est pas près de connaitre de répit. Après avor  été la scène de plusieurs cas de mutilations, des nouveaux cas  d’atrocité se présentent. Cette fois c’est un quartier du canton dénommé Agoè Logopé qui a été le théâtre d’une nouvelle épouvante. Ce dimanche 18 décembre, des restes humains ont été retrouvés au niveau d’un carrefour de la place.

C’est le cri strident d’une dame du secteur qui alerté les riverains. Aux environs de 5heures alors qu’elle se préparait à rendre propre son lieu de commerce, cette revendeuse de riz découvre stupéfaite un sac noué posé sous son hangar. Curieuse de découvrir ce que contenait le fameux paquet, elle s’approche et le défait.

« J’étais d’abord secouée par l’odeur qui se dégageait du sac sur le coup j’ai pensé que c’était de la viande oubliée là puisque des bouchers m’entouraient mais très vite mon regard fut attiré par une touffe de cheveux qui m’a fait frémir de tout mon corps », raconte t-elle. A la vue de la tignasse humaine, la dame pousse un cri qui a alerté tous les riverains. Arrivés sur les lieux, des jeunes plus courageux se sont empressés de vider le contenu du sac au sol. Devant  la moue dégoutante, des curieux présents sur les lieux, se faisaient découvrir des membres humains sectionnés encore tous frais : bras, jambes, cou, cheveux, doigts, et d’autres parties du corps humain.

Dans l’immédiat un jeune présent atteste qu’il a vu un homme d’environ la quarantaine poser le paquet là lorsqu’il se rendait à la prière. Le commissariat du quartier a été saisi et les recherches ont été lancées pour retrouver le « fameux homme »  et surtout découvrir pourquoi le paquet a été posé là précisément. Pour l’heure, la revendeuse est dans tous ses états.

Commentaire d'article

Umalis