Développement Société

Les exploitants des produits agricoles du nord-Togo valorisés à Dapaong

exploitants-agricolesDu 15 au 18 décembre, se tient une foire des produits agro-sylvopastoraux dans la ville de Dapaong (environ 664 km au nord de Lomé). Cette foire a pour but de promouvoir la production et les revenus agricoles des petits exploitants au nord Togo. La rencontre est placée sous le thème « Promotion de l’entrepreneuriat rural pour un développement durable ».

L’agro-sylvo-pastoralisme est une méthode d’agriculture qui concilie les arbres, la production végétale et la production animale.  Pour la Self help Africa, initiatrice de la rencontre, cette foire est indispensable pour promouvoir les produits locaux, favoriser  l’accroissement de la production et des revenus des petits exploitants agricoles au nord du Togo, acteurs du développement de l’agro industrie.

Expositions-vente et conférence débats sur l’entreprenariat rural et le développement  meubleront ces trois jours d’échange et de partage. Occasion également pour les visiteurs de découvrir les variétés améliorées de sorgho dans  la région des Savanes et la production du compost à base de champignon.

Cette foire s’inscrit dans le cadre du programme « promotion des systèmes sylvo-agropastoraux en Afrique » lancé en 2014 par  la Self help Africa.

A ce jour, l’organisation travaille à intégrer les systèmes culture-élevage-arbre grâce à une meilleure compréhension de la demande et de la perception des agriculteurs en prenant en compte les questions de genre et de différenciation sociale.

Elle s’attèle sur différentes  problématiques notamment « Comment mieux intégrer les systèmes de production culture-élevage-agroforesterie pour des agro-éco-systèmes et  des petits agriculteurs plus résilients en Afrique de l’Ouest dans un contexte de climat variable et changeant », « Comment combiner différentes technologies climato-intelligentes de gestion d’eau et de système intégré culture-élevage-arbres pour améliorer la capacité d’adaptation des petits exploitants agricoles, leur sécurité alimentaire et  nutritionnelle et leurs revenus » pour mettre en œuvre des programmes dans toute la sous région africaine.

Commentaire d'article

Umalis