Faits divers

Togo: Le statut de travailleuse domestique célébré ce vendredi

ap071114064703-copysm

« Un travailleur domestique a droit à un environnement de travail sûr et salubre » : c’est le thème qui a caractérisé la 13ème édition de l’évènement annuel qui célèbre l’un des métiers les moins valorisés au Togo. Au cours de l’évènement qui a eu lieu ce vendredi au Centre communautaire de Tokoin, l’Agence Welcome, une structure de placement de domestiques, et ses partenaires ont sacré Mlle Georgette Kotor, meilleure domestique de l’année 2016.

Cette cérémonie a connu la présence de plusieurs autorités administratives comme le Directeur régional de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation Lomé Commune, les premiers responsables du Syndicat des travailleurs domestiques du Togo (SYNTRAD) et du Syndicat des employeurs des travailleurs domestiques (SYNETRAD) qui sont partenaires de l’Agence Welcome.

Avec 9 ans de service et 126.000 francs CFA d’économie, la Best domestique de l’année succède à Mlle Martine Komlan. Par le même processus, sa patronne, Mme Kamassa, devient elle aussi la Best employeur. Elle exprime sa satisfaction vis-à-vis des services de Martine : « J’ai employé Martine à travers l’Agence Welcome pour qu’elle vienne aider ma grand-mère à la maison. Elle n’a pas failli à sa mission. Elle veillait à ce que la vieille prenne ses médicaments, s’occupait de sa nourriture, son habillement. Bref, elle a su prendre soin d’elle. Malgré la mort de la grand-mère, tout le monde considère aujourd’hui Martine comme un membre de la famille ». Et, à la lauréate de renchérir : « Je suis très émue d’être couronnée et j’en remercie Dieu. Je demande à tous les domestiques de faire comme moi en vue de gagner eux aussi ».

Pour Sylvestre Massama-Esso Assiah, Directeur général de l’Agence Welcome, l’heure est à la professionnalisation du travail domestique au Togo. « Le travail domestique était jadis, exercé par des esclaves. Il a évolué et s’est professionnalisé. Aujourd’hui, il est exercé par les hommes et les femmes de plus de 18 ans, scolarisés ou non, appartenant à toute religion, à toute famille, à toute ethnie. Il contribue à la réduction du taux de chômage et sert de moyens de l’autofinancement des activités génératrices de revenus », a-t-il indiqué.

Au nombre des perspectives pour 2017, l’Agence Welcome met en premier lieu la mobilisation des moyens et des partenaires pour rendre effectifs les suivis domiciliaires et la ratification de la Convention 189 de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur les travailleurs domestiques.

Commentaire d'article

Umalis