Faits divers

300 Imams de Sokodé outillés pour promouvoir la paix et la tolérance

56ae01be52658

L’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, David Gilmour, a présidé à la cérémonie de remise de certificats à 100 Imams mercredi dernier. Cette cérémonie a eu lieu à la résidence du Chef spirituel des musulmans de Sokodé Malouwouro El-Hadj Issa-Touré. Depuis deux (2) mois, 300 prédicateurs religieux de la région de Sokodé-Tchamba ont bénéficié d’une formation en arabe en maîtrise du Coranqui, selon le diplomate, s’inscrit dans le cadre des programmes de promotion de l’Etat de droit et de la compréhension mutuelle entre les peuples de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo.

« Islam, religion de la paix », « djihad et terrorisme », « le principe de tolérance », « la cohésion communautaire et le brassage culturel», ce sont entre autres les grandes thématiques qui ont rythmé ces 60 jours de formation. Ce fut l’occasion pour les dignitaires religieux formateurs et les Imams participants de Sokodé et de Tchamba de réfléchir sur les principes de cette religion dont les adeptes représentent près de 23% de la population du Togo.

« L’esprit de chaleur et d’amitié que nous partageons aujourd’hui fait partie d’une longue histoire de liens étroits et cordiaux entre les Etats-Unis et les chefs religieux musulmans depuis plus de 200 ans, lorsque le Président Thomas Jefferson a accueilli le premier dîner d’Iftar à la Maison Blanche », a déclaré d’entrée de jeu le diplomate américain dès sa prise de parole.

David Gilmour n’a pas manqué de souligner les contributions importantes des musulmans au développement et à l’essor de la société américaine. « Ils servent dans les plus grands corps de profession et défendent la Constitution du pays », a-t-il indiqué tout en précisant le rôle positif joué par les leaders musulmans dans le maintien de la foi et le service communautaire.

Les raisons qui sous-tendent le soutien de l’Ambassade des Etats-Unis à cette formation se justifient par le rôle d’éducateur des Imams : « Ils sont les jalons qui marquent la naissance, la vie et la mort des musulmans en fournissant des conseils et des instructions à ceux qui cherchent des réponses. Cela implique en partie de les aider à comprendre le vrai message de paix et de tolérance que le Coran enseigne, et de se lever contre ceux qui veulent promouvoir une mauvaise interprétation du livre saint fondée sur la violence et le fanatisme ».

Selon les informations, un montant global de 63.000 dollars américains, soit un peu plus de 36 millions de francs CFA ont été débloqués pour une série d’activités socio-éducatives baptisées Projet Paix & Tolérance dans la Région Centrale et comprend des formations en entrepreneuriat pour les femmes, des sessions d’alphabétisation, et la session pour les 300 Imams.

Commentaire d'article

Umalis