Finance

Système bancaire : Accès toujours difficile au crédit

10019653-16274569

Lors d’une réunion bilan mercredi dernier, les responsables des établissements financiers togolais et ceux de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) sont arrivés à la conclusion selon laquelle les indicateurs de performance du secteur bancaire sont encourageants.

Avec un total de 2000 milliards de FCFA de bilan au 30 septembre 2016, on peut dire que l’activité bancaire a maintenu un rythme de progression soutenu atteignant 16% en un an à cause du dynamisme dans la collecte des dépôts et celui des titres de placement.

En ce sens, l’encours des dépôts s’est accru à 1.330 milliards et la rentabilité du secteur affiche un résultat net positif de 5 milliards.

Cependant, ces résultats quelque peu satisfaisants souffrent d’une ombre au tableau : l’accès des ménages et des entreprises au crédit bancaire demeure difficile avec des taux prohibitifs de 8%.

Kossi Ténou, le directeur national de la BCEAO, s’inquiète de la solvabilité des banques au regard du rythme de dégradation du niveau des fonds propres et de la qualité des risques.

En conséquence, il recommande le respect des normes prudentielles en occurrence le relèvement du capital social minimum de 10 milliards pour les banques et de 3 milliards pour les établissements financiers au plus tard le 30 juin 2017.

Commentaire d'article

Umalis