Faits divers Technologie Tourisme

Sécurité renforcée à l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema de Lomé

voyage-avion-peur-1024x682

Assurer la sûreté des personnes, des biens, des avions et des installations : c’est la mission assignée à l’ASAIGE (Autorité de Sureté de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema de Lomé). Désormais, la coordination de la mise en œuvre des mesures de sûreté sur la principale plateforme aéroportuaire du pays incombe à cette institution.

Depuis jeudi, l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma dispose d’un outil qui propose toute une panoplie d’informations pratiques à l’intention des passagers en ce qui concerne les questions de sécurité.

Avec l’inauguration de la nouvelle aérogare, les mesures de surveillance se sont renforcées. Pas moins de trois contrôles sont effectués sur les passagers avant leur embarquement.

Un système de surveillance vidéo performant a été installé dans tout le terminal afin d’enregistrer instantanément toutes les activités qui s’y déroulent.

Aux mêmes fins, une brigade cynophile a donc été créée dans le but de détecter explosifs ou drogue qui peuvent être introduits de façon clandestine dans cet espace.

Pour assurer aux passagers des vols sécurisés, les mêmes mesures de sécurité sont appliquées sur le tarmac, à bord des avions en stationnement et pour le fret.

Commentaire d'article

Umalis