Beauté Santé

Santé: Moi, obèse? Jamais!

obesite

A l’heure où la forme svelte est tendance, l’obésité est phobie. Les femmes en particulier sont plus sujettes à cette peur démesurée. Idées reçues, superstitions, astuces : tous les moyens sont bons pour ne pas glisser vers l’obésité. Toutefois, la « forme ronde », comme on a l’habitude de la qualifier, est caractéristique de la femme africaine. Jusqu’où peut-on s’autoriser des rondeurs ? L’embonpoint est-il toujours synonyme d’obésité ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, avec près de 18% d’adultes obèses et 41% en surpoids, il y a de quoi s’inquiéter ; surtout que les jeunes sont de plus en plus touchés avec des chiffres toujours en constante augmentation.

Le surpoids et l’obésité sont définis à partir de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) qui se calcule en divisant le poids par la taille au carré d’une personne. Il n’est point nécessaire de préciser qu’ils sont néfaste pour la santé. L’obésité est considérée comme une maladie chronique de plus en plus présente dans les pays en voie de développement et qui constitue aujourd’hui un problème de société. Si votre IMC est inférieure à 30kg/m2, il s’agit d’un surpoids ; par contre si elle est supérieure à 30kg/m2, c’est l’obésité.

Ses causes sont aussi variées que diverses : un excès de calories causée par une alimentation grasse et sucrée, une insuffisance de dépenses énergétiques (inactivité physique ou sédentarité devant un ordinateur ou une télévision, déplacements en voiture, métiers de bureau, etc.), troubles psychologiques (stress, anxiété, dépression), traitements contraceptifs etc. En effet, les personnes obèses présentent un risque plus élevé de développer : hypertension artérielle, accident vasculaire cérébral, diabète, arthrose à la hanche et aux genoux, lombalgies ou douleurs dans le bas du dos.

Au fait, les rondeurs ne sont pas toujours faciles à assumer. Les personnes en surpoids ont parfois tendance à avoir une estime de soi altérée. L’apparence physique étant la première image de soi, il est très important de la soigner et de la maintenir au cap. Connaitre ses antécédents nous aidera mieux à surveiller notre alimentation et notre vie de chaque jour. Un suivi médical régulier permet de traiter ou de prévenir les complications de l’obésité. Au risque de devenir anorexique ou alors de grossir jusqu’à ne plus pouvoir marcher, il est conseillé de privilégier le juste milieu. L’excès de toute chose étant nuisible…

Commentaire d'article

Umalis