Politique

Les FDR à Berlin pour trouver des solutions aux fraudes électorales

me-apevon

A peine né, ce nouveau parti de l’opposition togolaise fait déjà parler de lui au-delà du continent. Représenté par son président national Me Paul Dodji Apévon, les Forces Démocratiques pour la République (FDR) a pris part à une conférence de haut niveau du 10 au 12 décembre dernier à Berlin.

Trouver des mécanismes contre les fraudes électorales lors des scrutins en Afrique : c’est autour de cette question que des responsables de partis politiques du centre droit en Afrique subsaharienne se sont retrouvés dans la capitale de la République d’Allemagne à l’initiative de la Fondation Konrad Adenauer (FKA).

L’objectif principal de cette rencontre est de mener une réflexion profonde sur les processus électoraux en Afrique en vue de trouver des méthodes pouvant contrecarrer les systèmes de fraudes lors des élections ainsi que les manipulations de résultats. Ceci permettra de rendre les élections plus justes et plus crédibles.

La conférence a été pour les participants une occasion parfait pour partager leurs expériences en matière électorale et de s’engager avec le soutien de la Fondation à conjuguer leurs acquis par la mise en place d’un cadre structuré dans un avenir proche.

Commentaire d'article

Umalis