Sports

Formation sportive / La Commission de discipline de la FTF a donné son verdict

img1609

Présidée par Me N’Djelle Aby Edah, la Commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) s’est réunie le 02 décembre 2016 au siège de l’instance pour donner une réponse aux plaintes déposées sur son bureau à propos de certaines formations sportives.

La Commission de discipline sanctionne Foadan FC de n’avoir pas présenté la licence de cinq joueurs contre Dyto FC.  Il devra alors payer 20.000 FCFA d’amende par joueur et la totalité de la somme sera « déductible des recettes de match ».

Koroki FC est sommé quant à lui de payer une amende de 250.000 FCFA pour « tentative de violence sur officiels de match et sur un contrôleur ». Celle-ci est également « déductible des recettes de match ».

En ce qui concerne le problème de la double identité d’un joueur de Foadan FC, Laré Ashanti Salomon ou N’Tchomla Gbandi (c’est selon) soulevée par Gbikinti FC, la Commission de discipline « a renvoyé le dossier à la Commission d’Organisation des Compétitions, de Qualification et d’Homologation pour se prononcer sur la requête ».

Pour motif d’« envahissement, agression de supporteurs sur joueurs, menace sur officiels », l’institution a convoqué une réunion avec le Secrétaire général d’Agouwa FC, l’Entraineur d’Agouwa FC, le Commissaire au match, l’Arbitre du match et le Secrétaire général de l’AS Dankpen avant de statuer sur la question.

En outre, Ifodjè FC d’Atakpamé est condamné à payer 200.000 FCFA d’amende avec « interdiction de jouer » sur un terrain neutre lors de ses trois prochaines rencontres. Un membre de l’encadrement de l’Entente II à la personne de Guy Dogbè écope d’une « interdiction de stade » pendant trois mois.

« A Pagouda, suite aux violences exercées par les supporters de l’AS Binah sur les officiels du match du championnat de deuxième division face à Odalou FC le 23 novembre, ainsi que des comportements inconvenants qui ont émaillé la rencontre, le Club AS Binah est condamné à payer cent mille francs (100.000 FCFA) d’amende (à déduire de ses subventions) et une interdiction de jouer au stade municipal de Pagouda, pour les trois (03) prochains matchs à domicile », renseigne le site de la FTF.

D’autres sanctions ont été également prises contre Abou Ossé, Foukpa, Kakadl, entre autres.

Commentaire d'article

Umalis