Société

La presse togolaise s’ouvre une fois de plus au grand public

presse-togolaiseDu 15 au 17 décembre prochains la presse togolaise s’ouvre au public togolais au travers des Journées Portes Ouvertes de la presse togolaise. Une initiative du Conseil National des Patrons de Presse en collaboration avec le Ministère de la communication. Pour cette 3ème édition c’est le thème « Médias, Laïcité, Dialogue interreligieux au Togo » qui retiendra les attentions.

C’est l’espace Blue zone de Cacaveli à Lomé qui accueillera cette édition 2016 des Jpo de la presse  togolaise. Il s’agira pour les acteurs médiatiques, de réfléchir sur les contours du métier et de faire découvrir son travail au grand auditoire.

Des expositions de presse et photos-presse (la presse d’avant-indépendance jusqu’à nos jours, matériels de réalisation et de production audiovisuels), l’animation en live de programmes phares de radios et télévisions sur le thème du vivre ensemble et du dialogue interreligieux, l’organisation d’ateliers thématiques seront au menu de cette rencontre médiatique.  Des conférences-débats animés par les professionnels de droit et des représentants des différentes confessions religieuses sur la laïcité et le dialogue interreligieux seront également au rendez vous. De même,  une activité de don de sang ainsi des séances de dépistage des  professionnels seront  au programme.

« Outre la traditionnelle exposition des journaux ainsi que les différentes activités prévues, , l’initiation à l’écriture journalistique, à la caricature et au photo journalisme ou encore la visite guidée des rédactions des organes de presse publics et privés etc. » a laissé entendre Jean Paul AGBO , président du CONAPP.

Les JPO 2016 se clôtureront avec « La Nuit des Partenaires »,  une soirée dédiée aux partenaires privés et institutionnels pour célébrer leur accompagnement de la presse au Togo. Plusieurs parmi eux recevront des trophées de gratitude de la presse pour leur soutien. Cette soirée sera précédée dans la matinée par un match de football, qui opposera une sélection de journalistes à celle des Forces Armées Togolaises (FAT).

Une multitude d’activités qui servira de cadre de détente et de fraternité aux hommes des médias mais au delà , les JPO  sont un moment de réflexion et de communication entre les acteurs pour promouvoir le professionnalisme dans le métier, instaurer un climat de confraternité et surtout développer ce noble métier qu’est celui du 4ème pouvoir.

Commentaire d'article

Umalis