Sécurité

Sécurité routière : Les véhicules d’occasion hors normes, le Togo n’en veut plus sur son territoire !

L’une des décisions importantes prises en Conseil des ministres de ce mercredi 10 janvier, première rencontre gouvernementale de l’année 218, est le décret portant règlementation de l’importation des véhicules automobiles d’occasion au Togo. A l’avenir, pas n’importe quel véhicule ne circulera sur les routes du Togo.

« L’importation incontrôlée de véhicules d’occasion, hors normes, et leur utilisation porte préjudice à la sécurité routière (enjeu majeur de santé publique et de protection des personnes) puis engendre la dégradation précoce des infrastructures routières ainsi que des coûts énormes pour l’entretien routier », a indiqué le conseil des ministres dans son communiqué.

Fini l’importation des véhicules d’occasion hors normes au Togo ! Le gouvernement pense qu’ils sont principalement à l’origine de la dégradation des infrastructures routières et constituent à cet effet un frein à la sécurité routière. « Ces véhicules d’occasion engendrent des nuisances considérables et émettent des substances polluantes, exposant ainsi les populations à des risques de maladies respiratoires aiguës », explique le gouvernement dans son communiqué.

« En adoptant ce décret, le conseil entend assainir le parc automobile togolais et surtout sauvegarder la vie des citoyens, victimes de l’insécurité routière liée entre autres à l’état délabré de ces véhicules d’occasion hors normes », soutient le gouvernement.

Commentaire d'article

Umalis