Diplomatie

Le Togo en accord avec les États-Unis sur Jérusalem : Un pari gagné pour Faure Gnassingbé ?

Togo Top Awards: Qui a été la personnalité politique togolaise de l'année 2017

  • Faure Gnassingbé (49%, 155 Votes)
  • Tikpi Atchadam (39%, 122 Votes)
  • Yark Damehane (3%, 11 Votes)
  • Brigitte Adjamagbo Johnson (3%, 10 Votes)
  • Jean-Pierre Fabre (3%, 9 Votes)
  • Cina Lawson (2%, 6 Votes)
  • Gilchrist Olympio (1%, 2 Votes)

Total Voters: 315

Ce 21 décembre 2017, quand l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution sur le statut de Jérusalem, sous le parrainage de la Turquie et du Yémen, le Togo a créé la surprise en votant contre la résolution. Il est ainsi le seul pays africain à prendre une décision en accord avec les Etats-Unis, en condamnant de manière implicite la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain Donald Trump.

Le Togo, avait-il été influencé par le ton musclé et offensif utilisé par les Etats-Unis lors de l’Assemblée générale ? « Les États-Unis se souviendront de ce jour où ils ont été pris pour cible à l’Assemblée générale pour le simple fait d’avoir exercé leur droit de nation souveraine. (…) Nous nous en souviendrons lorsque l’on nous demandera à nouveau d’être les principaux contributeurs des Nations unies », avait menacé Nikki Haley, ambassadrice des USA à l’ONU.

« Les nations africaines peuvent plaider l’alignement sur l’Union africaine et du coup, conservent une marge de manœuvre. Mais en effet, donner l’impression de lâcher Washington peut apparaître comme insulter l’avenir », avait déclaré un ancien ministre des Affaires étrangères d’un pays d’Afrique du nord.

Un consultant, actif dans la promotion d’Israël auprès des pays d’Afrique de l’Ouest, explique : « Dans le cas du Togo, le vote n’est pas un message de soutien à Washington, mais bien à Tel-Aviv. Depuis plusieurs années, à l’Unesco notamment, le Togo vote systématiquement en faveur d’Israël, notamment au sujet du statut de Jérusalem ». Rappelons que le Togo avait rompu ses relations diplomatiques avec Israël dans les années 1970, notamment sous pression des pays de l’OPEP, avant de les rouvrir en 1986.

Plusieurs pays africains, dont l’Égypte, le Kenya, le Nigeria, la Tanzanie et l’Éthiopie, qui reçoivent d’importantes aides américaines ont tout de même voté en faveur de la résolution. Comment expliquer la prise de position du Togo ? « Washington dispose de tant de leviers, sécuritaire, humanitaire. Pour des nations dont les États sont fragiles, s’y opposer revient à se tirer une balle dans le pied », a tenté de justifier un ancien diplomate maghrébin.

Notons également que pour l’ONU, Lomé est un bon partenaire. En effet, le gouvernement lui fournit de façon régulière des contingents militaires pour des opérations de maintien de la paix sur le continent africain.

Commentaire d'article

Umalis