Politique

1ère manifestation de rue en 2018 : « Aucun débordement ne sera accepté », avertit le ministre Boukpessi

Avant même que l’information ne soit officiellement donnée par la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, Payadowa Boukpessi, le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, met en garde les organisateurs de la prochaine manifestation de rue.

Si l’on s’en tient à la récente sortie du ministre, l’opposition aurait en projet de tenir le 13 janvier prochain sa toute première manifestation de 2018 et, à cet effet, aurait avertit le gouvernement.

Les revendications n’ont pas changées et restent les mêmes que celles qui expliquent les 23 manifestations organisées en 2017 par les partis de l’opposition : retour à la Constitution de 1992, vote de la diaspora, déverrouillage des institutions de la République. En sa qualité d’autorité publique, le ministre Payadowa Boukpessi prévient : « aucun débordement ne sera accepté ».

Commentaire d'article

Umalis