Société

Togo/ Le gouvernement togolais justifie la dernière pénurie de carburant

Les longues files d’attente indispensables pour obtenir du carburant ces derniers jours s’expliquent. Selon la ministre en charge du commerce Bernadette Legzim-Balouki, cette situation de « manque » est le résultat de la très forte consommation des usagers togolais.

La ministre Legzim-Balouki s’est exprimé sur une radio de la place ce 03 janvier. Selon elle, les stocks en carburant d’environ une semaine se liquident en 24 ou 48 heures, ce qui explique le déficit des provisions.

« Nous avons remarqué une forte demande depuis un certain temps, ce qui fait que le carburant qui était livré pour une semaine part en 24 ou 48 heures. Donc les marqueteurs ne s’attendant pas à cette pression ont manqué le temps de s’approvisionner » a-t-elle déclaré dans son intervention.

Cette déclaration pourrait mieux éclairer les usagers et apporter une réponse aux  dernières interrogations.

Commentaire d'article

Umalis