Technologie

Colloque à Lomé : « Oui » à la révolution numérique, mais qu’en est-il du droit du numérique ?

Combien de fois n’avons-nous pas entendu dire qu’« utiliser Internet, c’est s’exposer ». Bien vrai ! Cependant, si la révolution numérique ne garantie aucune protection et est parfois synonyme de difficultés juridiques, le salut se trouve peut-être dans la connaissance du « droit du numérique ».

Est-ce pour vous un terme nouveau ? Participez donc au colloque international consacré à la révolution numérique et au droit organisé par l’institut français de Lomé le 26 janvier prochain. Plusieurs intervenants sont annoncés : Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, Victor Steinberg, avocat au Barreau de Paris et Daniel Segoin, représentant de la France auprès de la Cour de justice de l’Union Européenne.

En effet, le droit numérique est cette partie du droit consacrée aux nouvelles technologies. Il régit les problèmes créés par l’émergence de la société de l’information et vise principalement la protection de la vie privée mise à mal par la collecte informatique des données, la protection de la propriété intellectuelle et l’accessibilité numérique contre fracture numérique.

Sur Internet, le « droit » et le « bon droit » ne font pas encore bon ménage ! La prudence est donc proportionnelle au risque.

Commentaire d'article

Umalis