Politique

Serie de vœux pour le Togo/ Nicolas Lawson formule une autre prière pour 2018

Unité d’action et grâce divine. Voila les deux mots qui résument les vœux de Nicolas Lawson à l’endroit du peuple togolais. Dans le texte publié à cet effet, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) fait un petit enseignement sur le « mal » tout en proposant des pistes de solution pour le combattre. Pour l’homme politique, toute  la situation sociopolitique du pays se resserre sur ce vice. Voici son texte.

Togo Top Awards: Qui a été la personnalité politique togolaise de l'année 2017

  • Faure Gnassingbé (49%, 155 Votes)
  • Tikpi Atchadam (39%, 122 Votes)
  • Yark Damehane (3%, 11 Votes)
  • Brigitte Adjamagbo Johnson (3%, 10 Votes)
  • Jean-Pierre Fabre (3%, 9 Votes)
  • Cina Lawson (2%, 6 Votes)
  • Gilchrist Olympio (1%, 2 Votes)

Total Voters: 315

« Toutes nos vies sont en interrelations et nous sommes pris dans un réseau fatal de réciprocité. C’est dire que nous sommes embarqués dans une destinée commune. Tout ce que font les autres nous atteigne directement ou indirectement. Cette réalité structure nos vies et nos relations. C’est pourquoi, il est urgent de mettre un terme rapide à la crise politique, économique et sociale actuelle. La tragique concupiscence, les injustices dramatiques, la corruption obscène et débridée et le capharnaüm général dans le pays hypothèquent gravement notre avenir, la paix civile, la stabilité politique et le bien-être de la majorité du peuple.

Nous savons que le mal est récalcitrant et tenace. Même s’il prospère pendant un temps, la cause du bien finit par triompher car le mal charrie avec lui le germe de sa propre destruction. Quand la majorité d’un peuple est exploitée et écrasée sous le bélier des injustices sociales, alors les hommes et la nation sont conduits à une paupérisation et à une faillite économique, sociale et morale irrémissible. Mais nous sommes persuadésque les moulins de Dieu moulent lentement et très fin. Des millions de togolais portent en ce moment les fardeaux et les tribulations, qui sont imposés par la gouvernance du pays et l’absence de solidarité dans nos relations.

Nous souhaitons que la sagesse divine en nous guide nos pensées et nos actes et que la lumière de l’espérance ne faiblisse pas dans nos cœurs, que le flambeau de notre foi en Dieu ne vacille pas, puisque c’est à cette condition que Dieu va restaurer nos âmes, renouveler notre vigueur et nous accorder la rédemption et le renouveau. Nous demandons à Dieu d’aider en 2018 nos compatriotes, partout où ils se trouvent, à développer leurs possibilités intérieures, car nous avons tous des talents insoupçonnés que nous devons mettre en œuvre pour le redressement de notre chère patrie. Dans la nouvelle année, nous devons briser avec détermination les entraves externes de notre servitude. Nous devons nous élever au-dessus des limites étroites de nos affaires et intérêts personnels pour contribuer à la liberté et au bien-être de nos compatriotes. Que Dieu nous aide à comprendre et à accepter de marier nos intérêts partisans et particuliers avec l’intérêt général. Alors notre combat dans cette vie aura un sens et une force créatrice.

Je souhaite que ceux qui ont le pouvoir reconnaissent l’unité de l’humanité et la nécessité d’un souci fraternel et actif pour le bien-être de tous nos compatriotes. Qu’ils comprennent que des projets volumineux en quantité mais réduits en qualité, que des projets enrichissant des étrangers mais appauvrissant les togolais et endettant le pays, ne servent pas le dessein divin. Nous sommes cohéritiers de la promesse de nos aînés. La devise de notre République étant : « Travail, Liberté, Patrie », nous devons faire tous les efforts possibles pour mettre un terme à cette fêlurede la division politique qui trouble notre société et retarde notre progrès. Mettons-nous au travail avec ardeur, dans l’ordre et la discipline pour bâtir une nation unie, prospère et paisible. Sachons que le travail ennoblit l’homme et permet de créer de la richesse. Respectons-nous les uns et les autres, nos droits respectifs et nos libertés individuelles pour faire du Togo l’Or de l’humanité, respecté à l’extérieur, solidaire et fraternel à l’intérieur. Cessons d’abaisser notre patrie et de penser que les autres sont meilleurs que nous. Soyons convaincus que c’est ensemble, fraternellement et solidairement que nous servirons la grandeur de notre patrie.

Rien ne nous sera impossible si nous sommes unis. Dans l’opposition, transcendons nos frustrations, nos ressentiments et nos amertumes. Ayons la foi en Dieu et faisons-lui confiance pour changer les cœurs et le cours dramatique de notre vie politique et sociale depuis 1990. Si nous agissons sans violence et sans cynisme alors la providence nous ouvrira les portes du succès et notre société connaîtra ce genre de dynamisme spirituel dont elle a besoin pour prospérer et demeurer stable. Sachons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu et leurs prochains.

BONNE, HEUREUSE, PAISIBLE ET FECONDE ANNEE 2018 POUR TOUS

Nicolas LAWSON

Président du PRR »

Commentaire d'article

Umalis