Politique

Jean Pierre Fabre croit en un Togo « meilleur »

Alors que le message du chef de l’État Faure Gnassingbé à la nation est attendu ce mercredi 3 janvier 2018, plusieurs de ses adversaires politiques se sont déjà acquittés de cette tâche. Parmi eux, Jean Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition et président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC).

En s’adressant à la nation togolaise, Jean Pierre Fabre a d’abord invité la communauté internationale à respecter les aspirations du peuple togolais « meurtri et excédé par cinquante ans de dictature » et à être juste dans l’analyse de la crise togolaise.

Au peuple togolais, M. Fabre estime qu’il est le seul à mener cette lutte à terme et à libérer le pays. Pour cela, il l’invite à une vigilance et une mobilisation « plus fortes que jamais ».

A l’endroit du chef de l’État, il l’appelle aussi à respecter les aspirations profondes du peuple en faisant en sorte que le sang d’aucun fils du pays ne coule de nouveau.

Les forces armées togolaises sont par ailleurs appelées à être républicaines.

Le leader de l’ANC crois en tout cas en un Togo meilleur dans lequel, « la liberté, la justice, le respect des droits de l’homme et les principes de l’État de droit, la démocratie et la bonne gouvernance » seront les choses les mieux partagées.

 

Commentaire d'article

Umalis