Politique

Togo / « La stratégie de déstabilisation du parti au pouvoir est vieille et ne marche plus », Brigitte Adjamagbo-Johnson

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition a lancé à l’endroit de la population un nouveau mot d’ordre de manifestations de trois jours les 27, 28 et 30 décembre 2017. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale mais ce n’est plus la grande foule habituelle. La Coordinatrice de la coalition Brigitte Adjamagbo-Johnson n’est pas de cet avis.

« Les Togolais restent aussi déterminés que le premier jour, voire même plus déterminé au fur et à mesure que nous avançons parce qu’ils ont l’impression qu’en face, ils ne sont pas compris. Bien au contraire, le régime donne l’impression de vouloir minimiser le mouvement et même de vouloir le discréditer. Par exemple, la dernière trouvaille, c’est de nous montrer que parmi nous il y a des partis qui auraient opté pour la violence. C’est une vieille stratégie, mais cette fois-ci, cela ne marche pas », a-t-elle expliqué.

« Nous utilisons l’occasion de manifestation pour faire le point sur le processus et leur expliquer les décisions que nous prenons. Aussi longtemps que nos stratégies seront approuvées par le peuple, nous pouvons penser qu’il y aura détermination », conclut-elle.

Togo Top Awards: Qui a été la personnalité politique togolaise de l'année 2017

  • Faure Gnassingbé (49%, 155 Votes)
  • Tikpi Atchadam (39%, 122 Votes)
  • Yark Damehane (3%, 11 Votes)
  • Brigitte Adjamagbo Johnson (3%, 10 Votes)
  • Jean-Pierre Fabre (3%, 9 Votes)
  • Cina Lawson (2%, 6 Votes)
  • Gilchrist Olympio (1%, 2 Votes)

Total Voters: 315

Commentaire d'article

Umalis