Politique

Togo/ Ces paroles pour lesquels Christian Trimua présente ses excuses…

Le 24 septembre dernier sur les plateaux de la télévision panafricaine Africa 24 le conseiller à la présidence du Togo, Christian Trimua avait laissé entendre une phrase pour le moins surprenant.  « Prenez les armes », avait tonné l’homme dans l’émission « Politicia ». Ces quelques mots ont suscité des réactions au sein de l’opinion nationale et internationale. Ce 24 décembre, au cours d’une intervention sur Pyramide Fm, Chritian Trimua a tenu à rectifier le tir.

Pour beaucoup, la phrase lâchée par l’ex secrétaire d’état à la justice résonne comme une incitation à la violence. Ce n’est pas le cas, explique l’auteur.

« Je n’avais aucune intention d’appeler à prendre les armes. La phrase est sortie sous l’effet de la pression », a-t-il expliqué sur Pyramide FM dimanche et de compléter (…) c’est dû à l’agacement. J’étais agacé », a expliqué le ministre.

Selon Christian Trimua, les circonstances de son intervention ont fortement contribué à le plonger dans cet état d’âme.

« Je n’étais pas invité pour une émission débat. C’est sur le plateau,  je me rends compte que c’était un débat et j’avais deux adversaires en face qui ont plus de temps de parole que moi. A un moment j’étais agacé pour dire si l’opposition n’allait pas accepter le dialogue, de prendre les armes. Vous l’aurez compris un moment même l’animateur avait du mal à répartir la parole », a-t-il précisé.

 

« Ce n’était pas mon intention et je n’ai aucun intérêt à lancé ces genre d’appels. Je m’en excuse donc », a prié Christian Trimua pour clore ses propos.

 

Commentaire d'article

Umalis