Politique

Manifestations au Togo : Une courte pause … et la grogne recommence dans la rue !

Togo Top Awards: Qui a été la personnalité politique togolaise de l'année 2017

  • Faure Gnassingbé (49%, 155 Votes)
  • Tikpi Atchadam (39%, 122 Votes)
  • Yark Damehane (3%, 11 Votes)
  • Brigitte Adjamagbo Johnson (3%, 10 Votes)
  • Jean-Pierre Fabre (3%, 9 Votes)
  • Cina Lawson (2%, 6 Votes)
  • Gilchrist Olympio (1%, 2 Votes)

Total Voters: 315

A l’appel de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, les populations battront encore les pavés les 27, 28 et 30 décembre prochain pour exprimer leur ras-le-bol face à la crise sociopolitique qui s’enlise. L’heure n’est pas à la fête, la lutte populaire doit continuer, indiquent les responsables des partis politiques membres de la coalition.

« La semaine prochaine, nous serons présents dans les rues de Lomé et les grandes villes du Togo. Nous espérons que Sokodé, Bafilo et Mango pourront également manifester. Nous prévoyons d’être en activités sur le terrain mercredi, jeudi, samedi et vendredi nous allons également nous faire attendre », a déclaré Nathanael Olympio, président du Parti des Togolais ce matin sur Victoire FM. Réformes politiques, limitation du mandat présidentiel à deux, vote de la diaspora, le scrutin à deux tours etc… demeurent les points essentiels des revendications.

Pendant que l’atmosphère morose des fêtes est imputée aux manifestations de rue qui, selon certains, sapent la stabilité politique et la paix sociale, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition ne se donne aucun répit. Le gouvernement, pour sa part, se dit prêt à organiser un dialogue politique susceptible de déboucher sur la fin de la crise.

Commentaire d'article

Umalis