Faits divers

Les migrants togolais, perdus au large de la côte équato-guinéenne, renvoyés chez eux

Une pirogue motorisée, avec à son bord plus 700 migrants dont 87 Togolais, partie du Nigéria pour le Gabon s’est retrouvée sur la côte équato-guinéenne et intercepté par les gardes côtières. Après un court séjour en détention policière à Malabo, les aventuriers auraient été reconduits à leur lieu de départ au Nigéria en direction de leurs pays respectifs.

Le site atlanticinfos suit de près le dossier et indique que les migrants incarcérés à la Police centrale de Malabo ont été transférés en direction du Port de Malabo en vue d’être rapatriés. « La destination, c’est toujours le Nigéria où on va les amener avant qu’ils ne regagnent leurs pays respectifs », selon une source locale citée par atlancinfos.

Il y a seulement quelques semaines, la vente aux enchères de migrants africains en Lybie a été un sujet brûlant de l’actualité et suscité des réactions d’indignation. Des campagnes de sensibilisation contre l’immigration ont été organisées en vue de dissuader les jeunes à se lancer dans cette aventure périlleuse. Cependant, les vagues d’aventuriers ne cessent d’accroitre et de convoyer vers cette destination « paradisiaque » que constitue l’Occident.

Commentaire d'article

Umalis