Développement

Exportations togolaises/ Une nouvelle agence en cours de création pour faciliter les échanges

Comment booster le commerce extérieur du Togo? En vue de trouver des pistes de solutions à cette interrogation cruciale, une agence de promotion des exportations et des investissements sera bientôt mise en place. Pour poser les fondements de ce projet, des représentants des institutions nationales et régionales d’appui au commerce et des chefs d’entreprises se sont réunis ce 19 décembre à Lomé. A terme, un mandat clair et une mission précise à cette agence seront définis.

Selon une étude réalisée en 2015, « un dollar investi pour la promotion des exportations, génère 87 dollars de plus à la valeur des exportations et 384 dollars au PIB ».  Mais la situation du Togo en matière de  commerce extérieur n’est pas très reluisante notamment en raison de la faible exploitation des potentialités d’exportation du Togo, due essentiellement à une coordination insuffisante entre les structures d’appui, à des problèmes liés aux normes sanitaires et phytosanitaires et à l’absence d’une structure d’exportation pour mettre à la disposition des acteurs du commerce, des informations utiles sur le marché à l’export.

C’est pourquoi des acteurs du développement veulent combler les carences en la matière. Pour ce faire, la mise en place d’une agence s’impose.

A en croire les experts du domaine, ce cadre structurel et opérationnel sera capable de répondre aux besoins du secteur privé et de contribuer au développement économique du Togo en l’aidant à réduire sa dépendance budgétaire et à financer sa croissance.

Selon Afi Afawoubo, directrice du conditionnement et de la métrologie légale au ministère du Commerce et de la promotion du secteur privé, il est important de se lancer dans un véritable processus de transformation et de création de valeurs ajoutées nécessaires à la réalisation d’excédents commerciaux.

L’atelier de validation de l’étude de faisabilité pour la création  de cette agence s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la compétitivité et à l’intégration régionale (PACCIR-UEMOA) soutenue par l’Union européenne.

Pour rappel, le Togo exporte entre autres  le phosphate, le ciment, les produits agricoles traditionnels comme le coton, le café, le cacao et les produits non traditionnels comme le soja, les noix de cajou, le sésame, les fruits et légumes.

 

 

Commentaire d'article

Umalis