Développement

Togo/ Mise en oeuvre du projet WACA Resip: Le Togo soumis à une évaluation de la banque mondiale

C’est ce 20 décembre que prend fin la mission de la Banque mondiale au Togo. Depuis le 18 décembre, des représentants de l’organisation ont été envoyés dans le pays pour évaluer le projet régional de résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest (WACA ResIP).

De façon spécifique,  la délégation de la Banque Mondiale a pour mission de :

Procéder à l’examen du document de projet régional WACA ResIP et du document de projet du Togo pour s’accorder sur leurs contenus finaux, y compris le cadre de résultats, les arrangements opérationnels et institutionnels ainsi que du budget ;

Faire le point sur la préparation du Manuel d’Exécution et le Manuel de Suivi Evaluation du projet, ainsi que de tout autre document ou aspect lié à la mise en œuvre du projet et,

Développer la feuille de route du processus suivant l’évaluation du projet et les  négociations prévues pour la mi-janvier et ce jusqu’à la mise en vigueur du WACA ResIP.

A terme, cette mission d’évaluation permettra de finaliser le  document de projet régional de résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest (WACA ResIP) marquant la phase d’Evaluation (« Appraisal Stage ») pour passer à l’étape de négociation des accords de financement avec les pays participants au projet et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) .  Cette étape scellera la mise en œuvre de la composante intégration régionale du projet en vue de présenter le projet au Conseil d’Administration de la Banque mondiale en mars 2018.

Le Programme de Gestion du littoral Ouest Africain (WACA en Anglais), financé par la Banque mondiale a pour objectif d’Améliorer la gestion des risques naturels et anthropiques communs, en intégrant le changement climatique, affectant les communautés et les zones côtières de la région d’Afrique de l’Ouest.

 

Commentaire d'article

Umalis