Société

Togo/ Emmanuel Sogadji : « La corruption est institutionnalisée au Togo »

Le président de la ligue des consommateurs du Togo s’adressait ainsi à Essohana Wiyao, président de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA). Allusion au propos tenus par ce dernier quelques jours plus tôt sur la situation du Togo en matière de corruption.

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la corruption, le  09 décembre dernier, le président de la HALCIA  a soutenu au cours d’une conférence que la situation de la corruption n’est pas aussi alarmante au Togo.

Le président de la LCT ne partage pas cette vision des choses. Selon lui, la corruption au Togo serait plutôt alarmante au Togo au point d’être « institutionnalisée ».

« Si en 2013 on a détourné les fonds de la CAN et en 2017, la même chose a été faite, cela voudra dire que la corruption est institutionnalisée au Togo. Si l’Etat débourse de l’argent pour une route et que la route n’a pas été construite mais qu’on est en train de budgétiser de nouveau pour cette même route, cela n’a pas un autre nom que la corruption »,  explique Emmanuel Sogadji.

Pour lui, ce fléau est l’un des maux qui gangrènent le pays allant jusqu’à étouffer son développement.

« Il y a tellement de corruption dans les institutions que les gens n’arrivent pas à mettre en œuvre leurs projets », pense le défenseur des droits de l’homme.

Togo Top Awards: Qui a été la personnalité politique togolaise de l'année 2017

  • Faure Gnassingbé (49%, 155 Votes)
  • Tikpi Atchadam (39%, 122 Votes)
  • Yark Damehane (3%, 11 Votes)
  • Brigitte Adjamagbo Johnson (3%, 10 Votes)
  • Jean-Pierre Fabre (3%, 9 Votes)
  • Cina Lawson (2%, 6 Votes)
  • Gilchrist Olympio (1%, 2 Votes)

Total Voters: 315

Commentaire d'article

Umalis