Politique

Manifestation de l’Opposition ce samedi, Brigitte Adjamagbo Johnson veut un samedi « spécial »

Demain samedi se tient à Abuja, Nigeria, le Sommet des chefs d’États de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). C’est également le troisième jour des manifestations de la coalition de l’opposition. La coordinatrice de la coalition se dit persuadé que la crise togolaise sera au menu des discussions. A ce propos, elle appelle les togolais à plus de mobilisation.

Pour Brigitte Adjamagbo Johnson, la pression populaire doit être maintenue au moment où Faure Gnassingbé et ses pairs discuteront du Togo. Et donc, la mobilisation de ce samedi 16 décembre doit être « spéciale ». « Nous savons que beaucoup de Togolais se préparent et nous leur réitérons l’appel à sortir nombreux. Il est important que ce samedi spécialement, nous puissions sortir nombreux pour montrer aux chefs d’État qui seront en réunion, que nous sommes vraiment déterminés », a-t-elle déclaré.

Aussi, la coordinatrice souligne que les autres chefs d’État devront faire comprendre à Faure Gnassingbé qu’il doit accepter le principe de l’alternance. « Ce sera tout simplement pour qu’un pays de la CEDEAO, qui est resté jusqu’alors l’exception de la sous-région, puisse rejoindre le concert de toutes les autres nations », a-t-elle soutenu.

Commentaire d'article

Umalis