Politique

Togo/Sélection des partis politiques au dialogue: Abass Kaboua se mêle à la danse

Qui doit participer au prochain dialogue togolais ? La question suscite des remous au sein de la classe politique togolaise. Une chose reste sure, le Mouvement des Républicains Centristes (MRC) y sera. Le président du parti, Frederic Abass Kaboua a clamé au cours d’une conférence de presse ce 13 décembre qu’il ne restera, en aucun cas, en marge des discussions politiques.

Au-delà de faire part à l’opinion de sa volonté inébranlable de participer au prochain dialogue, Abass Kaboua s’est directement attaqué au chef de file de l’opposition togolaise Jean Pierre Fabre.

Abass Kaboua reproche à ce dernier de vouloir intentionnellement l’écarter de la table de négociations.

« Le MRC est surpris et scandalisé d’apprendre de la bouche du chef de fil de l’opposition qui se donne le privilège de déjà indiquer ceux qui ont le droit et ceux qui n’en ont pas pour prendre part à ce dialogue », indique le MRC.

Sous l’impulsion de son tempérament révoltant, le président du MRC va plus loin en lançant des propos peu désinvoltes à l’endroit de Jean Pierre Fabre.  « C’est ce même personnage lunatique et versatile de son état, qui refusait hier ce dialogue en ne négociant rien que le départ du Chef de l’Etat. Ce comportement relève tout simplement de la comédie, de la malhonnêteté politique et de la pure provocation à l’endroit de tout le peuple togolais. Qui lui confère donc cette légitimité ? Il n’est qu’un simple chef de file de l’opposition et non le gérant de la Charte des partis politiques au Togo », s’est égosillé Abass Kaboua.

« Qu’ils le veuillent ou non, le MRC sera à la table des discussions », a prévenu Abass Kaboua.

 

Commentaire d'article

Umalis